Accueil >CULTURE

CULTURE

6 décembre 2013, par demolawan

Les coulisses de la grande distribution



Intro partie 2

Les coulisses de la grande distribution

Intro partie 2

" Leclerc est aux portes de Paris. Il veut réussir son entrée et s’en donne les moyens. Il sait qu’il peut compter sur le pouvoir politique qui a la volonté de contenir les prix.

 Les syndicats d’épiciers ne décikèrent pas. Les clients font leurs chez Leclerc sous la protection des gardes mobiles. Très vite, les commerçants font pression sur les fournisseurs pour qu’ils ne livrent pas ce concurrent qui dérange.

 Avant de conquérir la capitale, il s’assure du soutien de Michel Debré, le Premier ministre. Le 10 octobre 1959, il lui fait part de ses intentions et sollicite son aide, dans une lettre-playdoyer : "J’ai longuement préparé l’ouverture eds magasins de Paris, mais avant de commencer cette guerre économique dans notre capitale, je veux avoir la certitude que nos fournisseurs seront obligés de nous livrer aux mêmes conditions qu’aux autres. Je vous précise donc que la date d’ouverture de Paris ne dépend plus que de vous et de vos ministres." Edouard Leclerc dénonce nominativement les industriels qui font de la résistance : "Parmis ces industriels nous retrouvons les fromageries Bel, la biscuiterie Alsacienne de Maisons-Alfort qui, l’autre jour encore, au cours d’une conversation de près de trois heures, m’affirmait que l’Etat ne ferait pas la loi chez elle."

 Message reçu : une circulaire interdit le "refus de vente". Un mois plus tard, Leclerc s’installe à Paris.

 Le 18 novembre 1959 est inauguré, à Issy-les-Moulineaux, le premier Leclerc de la banlieue parisienne. Toute la presse est là pour relater l’événement. Paris-Match consacre cinq pages à Edouard Leclerc et à sa famille."

 

Note du rédacteur : Je tiens à préciser que j’ai le livre avec moi et que je tappe tout, il est donc normal que cela n’avance pas très vite, mais c’est l’introduction du livre et à chaque fois je tape une partie. La prochaine partie sera beaucoup plus longue et ce sera la fin de l’introduction et, par ailleurs, de l’historique d’Edouard Leclerc. Merci de votre comprehension, bonne lecture.

Article précédent : Téléthon 2013
Article suivant : HAIKU Expérience