Accueil >SCOLAIRE

SCOLAIRE

14 décembre 2015, par collectif_college_ndm

La fraternité au collège Notre-Dame des Miracles



Vendredi 4 décembre, les élèves du Collège Notre-Dame des Miracles de Mauriac ont participé à une après-midi consacrée à la fraternité.

VOS COMMENTAIRES

La fraternité au collège Notre-Dame des Miracles
Ecrit par Polo le 2015-12-16 09:27:18

Quelle belle idée que de parler de fraternité. Je crois que nous n’en parlons pas assez souvent. bravo.


La fraternité au collège Notre-Dame des Miracles

Vendredi 4 décembre, les élèves du Collège Notre-Dame des Miracles de Mauriac ont participé à une après-midi consacrée à la fraternité.


Les élèves du collège Notre-Dame des Miracles apprennant les enjeux du rôle de citoyen en compagnie de l'association AVEC (Aurillac ville eco-citoyenne).

Les élèves du collège Notre-Dame des Miracles apprennant les enjeux du rôle de citoyen en compagnie de l’association AVEC (Aurillac ville eco-citoyenne).


Douze associations ont répondu à l’appel de la directrice du collège Notre-Dame des Miracles de Mauriac, Chantal Desmarie, pour livrer leurs expériences de terrain.
"On a appris beaucoup de choses, notamment qu’il y avait plus de migrants au Pakistan et en Jordanie que dans n’importe quel pays d’Europe.", raconte Astrid Rongier, élève de la classe de 4eA. En effet, à côté d’une association sur le don du sang et d’une autre sur la citoyenneté (AVEC Aurillac ville éco-citoyenne), les collégiens ont eu l’opportunité de poser des questions en lien avec l’actualité. Un autre élève, Anthony Constantin, a pu apprendre l’origine du mot Islam grâce à l’intervention d’un représentant du culte musulman (d’Aurillac), "Islam vient du mot salam qui veut dire paix en arabe". La Directrice ajoute, « Etant un collège privé catholique, il nous a semblé intéressant, lors d’une journée consacrée à la fraternité, que se joigne un représentant d’une autre religion monothéiste ».
C’est en se déplaçant d’association en association, toutes les quinze minutes, que des groupes de collégiens d’une quinzaine d’élèves ont réalisé qu’il existait plusieurs manières de venir en aide aux plus démunis, comme le font les restos du cœur, le Secours populaire, les Petites sœurs des pauvres et bien d’autres.
Mais comme la fraternité, ne s’arrête pas à l’espèce humaine, le collège a fait le choix d’inviter la S.P.A de Riom-ès-Montagnes et d’étendre le sujet au règne animal. Article rédigé par la classe de 4eA du collège Notre-Dame des Miracles de Mauriac.

Portfolio

Article précédent : A jamais
Article suivant : le cob